Junysi’s Blog


Le Parc National de Virunga

Une Carte du Parc

Une Carte du Parc

Le parc national des Virunga est le plus ancien parc national de la République démocratique du Congo et d’Afrique. Créé en 1925, il est très riche par sa faune et sa flore Des traces d’okapis y ont par ailleurs été récemment observées[]. Le parc est situé dans l’est de la République démocratique du Congo et couvre en partie les montagnes de la Virunga, près du Rwanda et de l’Ouganda. Il présente l’une des densités de population les plus élevées d’Afrique, avec plus de 400 hab./km².

Ce Parc regorge a son sein des mammifères tel que :

  • Primates :

Cercopithèque de l’Hoest (Cercopithecus l’hoesti rutshuricus), Singe argenté (Cercopithecus mitis opisthostictu), Singe doré (Cercopithecus mitis kandti), Colobe bai (Colobus badiu), Colobe d’Angola (Colobus angolens), Galago à grosse queue (Otolemur crassicaudatus), Galago de Demidoff (Galago demidovii), Gorille des montagnes (Gorilla beringei beringei), Chimpanzé nain (Pan paniscus), Chimpanzé (Pan troglodytes), Babouin anubis (Papio anubis)

  • Carnivores

Civette africaine (Civettictis civetta congica), Hyène (Crocuta germinans), Mangouste des marais (Atilax paludinosus rubescens), Lion (Panthera leo), Léopard (Panthera pardus), Serval (Leptailurus serval), Genette (Genetta genetta hintoni), Lycaon (Lycaon pictus venaticus), Mangouste rayée (Mungos mungo rossi), Chat doré africain (Profelis aurata), Poecilogale (Poecilogale albinucha doggetti), Chacal à flancs rayés (Canis adustus).

  • Ongulés :
    • Proboscidiens : Éléphant d’Afrique (Loxodonta african)
    • Hyracoidiens : Daman arboricole (Dendrohyrax arboreus)
    • Tubulidentis : Orycterope (Orycter opus afer wardi)
    • Artiodactyliens : Cobe de Buffon (Kobus kob), Antilope Bongo (Tragelaphus eurycerus), Céphalophe à bande noire (Cephalophus dorsalis castaneus), Céphalophe à dos jaune (Cephalophus sylvicultor), Céphalophe de Peter (Cephalophus callipygus), Céphalophe bleu (Cephalophus monticola), Céphalophe à front noir (Cephalophus nigrifrons), Topi (Damaliscus lunatus), Hippopotame (Hippopotamus amphibieus), Chevrotain aquatique (Hyemoschus aquaticus), Antilope naine (Neotragus batesi), Hylochère (Hylochoerus meinertzhageni), Antilope sing-sing (Kobus ellipsiprymnus), Situation (Limnotragus spekeii), Okapi (Okapia johnstoni), Phacochère (Phacochoerus aethiopicus), Potamochère (Potamochoerus porcus), Cobe des roseaux (Redunca redunca ugandae), Sylvicapre de Grimm (Sylvicapra grimmia), Buffle d’Afrique (Syncerus caffer), Antilope harnachée (Tragelaphus scriptus)
  • Insectivores :

Potamogale (Potamogale velox), et d’autres

  • Rongeurs :

Rat de Gambie (Cricetomys emini Cricetomys gambianus Waterhouse), Porc-épic (Hystrix africae-australis), rat des roseaux (Thryonomys gregorianus), Rat taupe (Thryonomys swinderianus) et d’autres

  • Chiroptères : Chauve-souris

La visite de Gorilles constitue un tourisme qui génère des recettes

Un des gorilles du Parc National de Virunga

Un des gorilles du Parc National de Virunga

Avec ses familles de gorilles des montagnes et ses paysages spectaculaires, le parc national des Virunga attirait autrefois les touristes fortunés. Les visites ont été complètement arrêtées, mais les troupes de Nkunda ont redémarré des circuits sans l’accord des autorités du parc. En Ouganda dans le parc national de Mgahinga et au Rwanda dans le parc national des volcans qui sont adjacents au parc des Virunga, les visiteurs paient 370 euros pour passer une heure auprès de ces animaux rares, le tourisme « durable » consacré aux gorilles reste une affaire lucrative.

Gardes dit Gardes parcs assurent la protections des Gorilles

Membres de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN), 650 gardes forestiers sont chargés de protéger le parc et les gorilles. Ils reçoivent souvent l’aide d’ONG de défense de l’environnement tel que Frankfurt Zoological Society, African Conservation Fund, WWF, WCS,…
De nombreux braconniers tuent les gorilles pour leur viande et les rebelles hutus coupent les arbres et fabriquent du charbon au sein du parc – un commerce lucratif mais qui détruit la forêt mais un e alternative est entrain d’être mis au point pour pallier a ce problème, il s’agit de la Briquette

2 Réponses to 'Le Parc National de Virunga'

Subscribe to comments with RSS ou TrackBack to 'Le Parc National de Virunga'.

  1. junysi said,

    fabuleux

  2. Pierre said,

    Une tres bonne introduction au Parc!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :