Junysi’s Blog


Une nouvelle réserve naturelle de protection des bonobos

Posted in Uncategorized par junysi sur juin 13, 2009
Bonobos

Bonobos

Une nouvelle réserve naturelle de protection des bonobos, une espèce de grands singes spécifique à la République démocratique du Congo (RDC), a été créée en mai dans le nord-ouest du pays, a-t-on appris de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN).

Le ministère de l’Environnement « a créé la réserve naturelle de bonobos de Kokolopori (RNBK) dans la province d’Equateur sur une étendue de près de 4.800 km2 », a déclaré  Cosma Wilungula, administrateur-délégué général de l’ICCN.

« Cette réserve est peuplée de plus de 1.000 bonobos avec cinq familles suivies et trois déjà habituées à la présence humaine », a-t-il précisé, ajoutant que « les populations locales, initiatrices de la réserve, seront impliquées dans la gestion » de celle-ci.

Les bonobos, estimés à environ 20.000 aujourd’hui contre 100.000 en 1980, se caractérisent notamment par leur mode non agressif de règlement des conflits, consistant en une utilisation de l’acte sexuel. Ils sont une espèce endémique, qui ne vit que dans les forêts humides de RDC où elle a été victime des années de guerre et de braconnage intensif.

Une précédente réserve de 30.570 km2 abritant également des bonobos avait été créée fin 2007 dans la province du Kasaï oriental, dans le centre du pays.

Selon un arrêté du ministère de l’Environnement daté du 12 mai, la RNBK « est créée pour la conservation de sa riche biodiversité faunique et floristique, spécialement le grand singe bonobo et son habitat encore à l’état primaire, ainsi que pour la séquestration de carbone dont le produit de vente sera destiné au développement des populations locales ».

Des zones vont être délimitées, les unes réservées à la stricte conservation et les autres réservées aux communautés forestières, qui pourront continuer à jouir de la forêt dans le cadre d’une « conservation communautaire participative », indique l’arrêté.

Dans les zones de conservation, il sera « totalement interdit » d’introduire des espèces, de pratiquer la chasse, de se livrer à l’exploitation minière ou à toute activité susceptible d’altérer l’habitat des animaux et le caractère naturel de la réserve, ajoute le texte.

Selon M. Wilungula, la RDC dispose de 71 aires protégées dont sept parcs nationaux et 63 réserves naturelles et domaines de chasse.

« Le gouvernement s’est engagé à atteindre 15 % des aires protégées sur l’ensemble du pays et nous sommes à 11 %, l’équivalent de 250.000 km2 », a-t-il précisé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :