Junysi’s Blog


Nécrologie : le vieux gorille Mufanzala est mort d’un abcés au foie et non d’Ebola

Publié dans Uncategorized par junysi le avril 30, 2009
Le feu Vieux Mufanzala du PNKB

Le feu Vieux Mufanzala du PNKB

BUKAVU (RDCongo) – Le vénérable Mufanzala, chef d’une famille de 18 gorilles des plaines du parc de Kahuzi-Biega, dans l’est de la République démocratique du Congo, est mort à 40 ans d’un abcés au foie et non de la fièvre Ebola. Après la mort à l’âge de 4O ans de Mufanzala ("L’affamé" en kiswahili) fin mars une rumeur avait circulé parmi les riverains du Parc, situé dans la province du Sud-Kivu, sur une éventuelle épidémie de fièvre hémorragique Ebola. Le virus est toujours présent au Congo et il peut être transmis par les singes, notamment lorsque leur viande, très prisée, est consommée par les humains. "Mufanzala est mort d’un abcés au foie, pas du virus de la fièvre Ebola, contrairement aux rumeurs véhiculées par certains", a précisé le conservateur Radar Nishuli. "Nous avons fait appel à une association internationale de vétérinaires, "Moutain gorilla veterinary project", pour vérifier". Mufanzala avait succédé abruptement à la tête de la famille à son père lorsque celui-ci, "Mubalala" (Le Voyageur), avait été assassiné en 1998 par des groupes armés qui écumaient l’est de la RDC. Environ 130 gorilles des plaines orientales vivent dans le parc, en haute altitude, a précisé le conservateur. Il s’agit d’une espèce protégée, comme les gorilles des montagnes, et leur nombre est évalué à 12.000 en RDC. Leur espérance de vie va de 45 à 60 ans, et leur génome est à 98 pour cent identique à celui des humains.

Coup d’oeuil chez les voisins: L’Ouganda rentabilise ses gorilles de montagne

Publié dans Uncategorized par junysi le avril 29, 2009
Un de Gorilles de l'Ouganda

Un de Gorilles de l'Ouganda

Les quelque 700 gorilles des montagnes survivant dans le monde sont menacés par les maladies, les conflits armés, la destruction de leur habitat ainsi que par des trafics en tout genre. Environ 380 d’entre eux vivent dans le sud de l’Ouganda, où deux parcs nationaux ont été créés pour préserver l’espèce. Ces parcs attirent de plus en plus de touristes d’Europe, des Etats-Unis et d’Asie. Ils ont rapporté 225 millions de dollars [172 millions d'euros] à l’Ouganda en 2008, contre zéro centime en 1990. UN DEFIT A RELEVER AU CONGO.  Rappellons  que l’ONU, associée à l’UNESCO et à différentes associations de protection de la faune, a décrété  2009 comme etant l"Année du gorille".


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.